jeudi 3 novembre 2011

Marly n’ira pas à Oka…

Hier soir je suis allé courir…  toute la journée j’y avais pensé…  il faisait tellement beau…  13c un 2 novembre avec du soleil…  quelle chance…  température idéale pour courir…  j’avais vraiment hâte…  je me dépêche à retourner chez moi après le travail...  je pitch mes affaires en arrivant et je me change à la vitesse de l’éclair… pas de niaisage, je ne veux pas manquer une seconde…  j’en rêve depuis ce matin…  j’ai hâte de courir…

Je sors… armée de ma Garmin…  ma meilleure amie de course…  ma partenaire…  celle sans qui je ne peux pas courir…  sans oublier ma playlist préférée dans mon Iphone…  et je me lance…

Le premier km est ouf…  l’enfer…  j’ai mal partout…  pas de souffle…  je poursuis…  je me dis qu’après le warmup ça va aller mieux…  ça me fait ça parfois… surtout 48h après un gros training ou une course…  je ne m’en fais pas…  j’ai eu un gros w/e…  le Mt-Royal samedi et mes 3 compé de XCountry de dimanche…  c’est normal ces KM sont encore dans mes jambes…  je le sais…

Mais je vous l’ai dit dans une chronique précédente…  Marly a des limites…  je suis fatiguée de ma saison…  mais depuis qq jours je sens que toutes mes blessures et petits bobos des deux dernières années veulent revenir…  pour l’instant je n’ai pas de douleurs, seulement des sensations…  mais des sensations que je reconnais…  des sensations que je n’aime pas…

Après un peu plus de 2km…  j’me dis d’la marde je retourne chez moi…  ça ne fonctionne pas pantoute…  j’ai mal partout…  mais pas juste un mal de fille rackée d’une compé…  un feeling que je n’aime vraiment pas…  j’en ai les larmes aux yeux…  j’ai Oka ce samedi…  le demi-marathon que je prépare depuis quelques semaines…  tout en sachant qu’en fin de saison ce ne sera pas facile…  je veux vraiment le faire…

Je refais donc le chemin inverse…  à la course, car ça va plus vite qu’à la marche…  je tente qq accélérations…  pour voir si ça va passer…  mais non, rien à faire…  de retour à la maison ma Garmin indique un mini 5.2k…  le pace n’est pas mauvais…  mais je n’ai pas eu le plaisir à courir comme j’en rêvais depuis le matin…

Je décide donc de me laisser un moment de réflexion…  à savoir si je ferai ou non Oka…  ma tête me dit de prendre un break de course tout de suite…  de ne pas attendre à la mi-novembre tel que planifié…  mais mon cœur lui…  c’est autre chose…  je me dis que je pourrais le faire…  voir comment ça va aller…  et si jamais ça ne va pas bien…  et bien je n’aurai qu’à ralentir…  le faire tout simplement pour le plaisir…  mais je me connais…  j’ai déjà fait cette expérience, avec le même feeling, lors du demi-marathon hypothermique de février dernier…  et je l’ai terminé en larmes…  de déception, mais surtout de douleur…  et j’avais scrappé le début de ma saison 2011…  je ne veux pas revivre ça…  mais…  il y a toujours un mais…

Ainsi, vers 18h hier, j’écrivais sur FB : « En réflexion.... pas si certaine de prendre le départ du demi-marathon à Oka samedi... viens de faire 5k... et le feeling n'est pas bon :-S »…  À partir du moment où on écrit qq chose sur FB, il faut s’attendre à toutes sortes de réponses/commentaires…  certains nous plairons, certains non, d’autres nous feront réfléchir…

Alors après qq heures de réflexion…  la décision est claire…  ne pas faire le demi-marathon d’Oka…  je sais que c’est ce qu’il y a de mieux pour mon body de coureuse…  mais je suis sur un méga down...  une déception de plus…  j’ai noyée ma peine…  pas dans l’alcool…  non, non…  mais dans le chocolat…  maintenant que c’est fait…  je peux passer à autre chose…

Marly :-)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire