lundi 13 juin 2011

Marly à vélo / Ottawa-Kingston (la suite)

Ottawa-Kingston – partie 2
Samedi matin le 11 juin – Départ d’Ottawa en direction de Kingston
Déjeuner à 6am… ensuite il faut aller porter les bagages, récupérer le dossard et le plan de la route (indiquant les arrêts)… Embarque sur le vélo vers 7h45…  C’est un départ progressif des cyclistes, car il ne s’agit pas d’une course…
Je pars avec un ami pour les premier 15km… et lui dis de rejoindre les machines qui passent à vive allure, qu’il peut les suivre… j’ajoute que je suis une grande fille, je me trouverai des gens avec qui rouler, « you are not here to babysit me »… et de toute façon mon expérience de triathlon et duathlon m’a habituée à rouler seule sans me faire « drafter »…  c’est donc ainsi que je fais la connaissance d’un cycliste anglophone qui a perdu ses amis… nous roulons quelques km tout en jasant et à l’arrivé de ses amis je les accompagne sur quelques km, jusqu’à l’arrivé de ce qu’on appel un « taxi », c'est-à-dire un groupe de cycliste qui roule en titi… moi je décide de ne pas suivre… je ne veux pas me petter les jambes si tôt dans la journée…… alors je fait la route seule pour environ 70km… ça va bien, j’ai un bon rythme, mais tabarnouche, j’ai trop de temps pour réfléchir… je me sens comme dans un marathon, toute seule avec moi-même… c’est là que mon idée d’Ironman en 2013 prend le bord… je suis incapable de m’imaginer rouler 180km toute seule après la natation et avant de courir un marathon…


J’arrive à la pause du 78e km à Perth… seule… ostie que c’est plate, alors je mange un sandwich préparé par le club optimiste du coin pour 3,50$... et repars poursuivre ma route…



Au 122e km je prends ma seconde pause du jour… je manque un peu d’énergie, car depuis ma dernière pause c’est pas mal « roller coaster » (montagnes russes)…  je me souviens alors d’un truc d’un ami Ironman… j’achète un Pepsi et des Pretzel au dépanneur où se trouve une bonne centaine de semblable…  c’est magique et je repars…  et rejoins les cyclistes anglo du matin…  je monte les côtes comme jamais et ils sont pas mal « impress »… tellement qu’ils en parlaient encore au souper… Que voulez-vous j’aime ça clancher les gars…
Bon ok, LE gars avait de belles fesses… comme la grande majorité des cyclistes masculin soit dit en passant… mais ne me demandez pas son nom à ce moment… aucune idée… je roule avec jusqu’à Kingston… nous allons faire notre check-in, récupérer nos bagages et clés de chambre…. université Queens à Kingston « here we are »…

Au moment de se quitter il me demande comment faire pour me reconnaître sans mon ti-kit de cycliste et mon casque… je luis dis dans mon anglais sensationnel que j’aurai des lulu… 

Soirée à Kingston
La chambre de la résidence est disons ordinaire, mais on s’en fou… je ne suis pas une princesse… mais le site sur le bord du Lac… juste un WOW, je ne suis pas une trippeuse d’architecture, mais cette université se démarque…
La douche est merveilleuse…  Le seul « hic »…  Marly est habillée en cycliste… prend son stock de douche et serviettes et se rend à la douche dans le corridor un peu plus loin… et devinez…  je n’ai pas apporté de vêtements avec moi… et pas question de porter le linge sale…  alors en moins de deux j’enroule une serviette sur ma tête et une autour de mon corps… un peu sexy, mais de la marde je retourne à ma chambre….  c’est certains je croise du monde… lol… mais on s’en fou…
Et comme il faisait terriblement beau… j’ai un coup de soleil sur les joue… Je dois trop sourire… le soleil ne pouvait pas les manquer… alors j’ai d’l’air d’un raton laveur…


Me voilà prête pour l’ « after bike party » et me rend sur la terrasse aménagée pour la cause… et voilà qu’il se pointe et me reconnaît…lol…  On a soupé tous ensemble (ses amis, mon ami Ken -pour ne pas le nommer- et moi)….ensuite on a presque tous été prendre une grande marche de 1h30 dans Kingston au bord de l’eau… de retour on fait le plan pour le lendemain… on va tous se rejoindre pour le breakfast à 5h45 am… oui, oui, un dimanche matin… Rouler en groupe sera plus motivant, tout le monde est d’accord. It’s sounds like we have a plan!!!

Ottawa-Kingston partie 3
Dimanche matin – Départ de Kingston pour un retour à Ottawa…
Comme le plan fait la veille nous nous retrouvons à la salle à manger… on a tous les yeux dans le même trou…  tout va bien, c’est type buffet alors c’est simple on prend ce que l’on veut… mais il y a un line up de l’enfer pour le café… je ne dois pas être la seule accro à se brevage…  d’la marde je ne fais pas la file, je roulerai sans mon café… Même chose pour Ron… car je ne vous l’ai pas dit, il a un nom ce gars…

Départ sur nos montures à 7h15… au même moment une fine pluie se pointe le bout du nez… mais heureusement cela ne dure que 10-15km… mais le départ est difficile… nos fesses ne veulent rien savoir de la selle du vélo… et que dire de nos jambes… dans les côtes… et les multiples arrêts et départs pour traverser la ville de Kingston….
Après quelques km…  rien ne va plus, la machine est partie et nous roulons comme jamais…  nous sommes un beau groupe, une belle synergie, tout le monde est heureux… on attaque la route comme des pros….

Afin de se rendre sans trop de douleur à Ottawa nous décidons de faire les 4 arrêts organisés par le Tour…  une super idée…  1er arrêt je fais juste reposer mon postérieur en restant debout…  On repart… ce n’est pas facile, je ne sais pas comment je vais faire les 177km à faire…  je pousse comme jamais, je me dis que c’est plus facile de rusher que de faire la route toute seule….  je me souviens des km seule de la veille…


Au 2e arrêt, il est environ 9h30… j’opte pour la recette magique de la veille… oui, oui, un Pepsi et des Pretzel…  on me regarde comme une extra-terrestre… mais je suis habituée… lol…  je vous jure ensuite je pédalais, j’avais de l’énergie…  watch out I’m back!!!!  Et plus jamais je n’ai perdue les gars devant moi…  j’ai même fait ma part en tirant le groupe lorsque c’était mon tour….



Bref nous avons mit 5h50 de vélo pour atteindre les 177km qui séparent Ottawa de Kingston… Une moyenne de vitesses de 30.4km/h...

À notre arrivée, il faut faire le check-in afin de dire que nous sommes de retour… retrouver notre sac dans la montagne… retrouver notre voiture…
La bonne nouvelle… on peut avoir accès aux douches du centre sportif…  yes… une douche à 5$ à l’arrivée = priceless…  je crois que même à 20$ je l’aurais prit…
Ensuite vient le temps des aux revoir…  c’est douloureux… encore aujourd’hui 24h plus tard j’en ai le cœur gros... je garde de super souvenirs de cette expérience... j'ai la tête pleine et le coeur gros... au départ de Carleton University je me sentais comme à la fin d'un camp d'été... le moment où tu dois dire bye bye à tes nouveaux amis, sans savoir ...si tu les reverras un jour... la bonne nouvelle est qu'avec tous nos moyens de communication (FB) et qu'on est devenu des adultes (on a des autos) on pourra probablement se croiser à nouveaux sur les routes...
Là mon coeur est vraiment déchiré entre mes running et mon vélo... je crois que mon Mari vient de gagner quelques points... Et j'ai découvert que je suis vraiment capable de pousser beaucoup plus que je le croyais en vélo... donc je roulais trop souvent dans ma zone de confort... car même si j'avais régulièrement des gens pour couper le vent aujourd'hui, j'ai fait ma part en allant prendre mes relais et j'ai aussi à quelques reprises eu à revenir de l'arrière après une montée rapide des machines masculines... ils n'ont qu'à bien se tenir car Camillien aura ma visite je vous le jure...
It was amazing :-)))

p.s. Il s’agit ici d’un simple compte rendu… il ne reflète pas la totalité de mon aventure… je dois me garder un petit jardin secret…

4 commentaires:

  1. Enfin! Marlène je savais que tu en avais plein de choses à dire! Il me semble que ce blogue aurait dû naitre il y a longtemps mais peu importe, il est maintenant parmi nous!

    Merci de partager (de me copier!) ce qui se passe en dedans de toi; j'adore ton style! Si je pouvais écrire comme ça en français, mon blogue le serait... until then it stays in English :P

    Félicitation pour ton exploit! Très très cool. Qui sait p-e je me risquerai un jour.

    À bientôt!

    K.

    RépondreSupprimer
  2. Depuis le temps que j'y pense... je découvre cet univers!!! Tout comme toi, je ne sais pas à quelle fréquence seront mes post... à suivre...

    C'était vraiment une belle expérience, j'y ai apprit beaucoup...

    Et merci pour mon nickname, tu as un trademark là-dessus :-P

    Bonne journée :-)

    RépondreSupprimer
  3. J'adore!!

    MJT

    Bientôt : Marly en vélo de montagne!

    RépondreSupprimer
  4. Effectivement... bientôt Marly en vélo de montagne... car pour ceux qui ne le savent pas... avant de faire de la route je faisais de la montagne!!!

    Marly :-)

    RépondreSupprimer