lundi 27 avril 2015

Les débuts de Marly…

Je suis en pleine rédaction pour ma première conférence…  je dois trouver de quoi je vais parler…  et les photos qui représentent bien ma progression…  pour cela je revisite mes chroniques sur mon blogue…  à partir de la chronique numéro 1…  la toute première…  la fois où je me suis lancée dans le vide sans savoir…  sans savoir où ça me mènerait tout ça…  mais finalement ma passion a débuté bien avant


Dans l’une de mes premières chroniques j’explique d’où me vient cette passion comment tout ça a débuté…  dans les prochaines lignes vous retrouverez des extraits de ladite chronique relatant mes débuts…  

Tout a débuté au gym…  découverte que j’ai fait à mon entrée au Cégep…  il y a «far far» longtemps…  ma passion de la course est issu de là…  mais pas juste comme ça…  il y a eu un processus…  une évolution, une progression

Le gym m’a permis de faire de belles rencontres dans ma vie…  des rencontres souvent significatives du point de vue sportif…  oui, oui…  et pas significatives du point de vu dont vous le pensez…  désolé ce n’est pas une chronique «crunchy»… 

J’entends par rencontres significatives…  des gens qui te permettent de découvrir une passion, de voir que de donner ton maximum peut t’apporter énormément…  voici quelques-unes de ces rencontres faites dans un gym…  qui ont fait de moi la coureuse passionnée que je suis aujourd’hui

Je dois tout d’abord vous dire que…  non je ne faisais pas de sport quand j’étais jeune…  au secondaire je skippais les cours d’éduc pour n’importe quelles raisons…  pourquoi?  à ce moment j’aurais tout simplement dit : je ne suis pas sportive… maintenant je peux dire que je ne suis pas une fille de sport d’équipe…  ensuite au niveau collégial…  j’ai fait la découverte du gym du Cégep de Sherbrooke…  bon pas le plus chic au monde…  pas le pire non plus…  ce qui m’y a attirée en tout premier…  dans mon souvenir je dirais…  les gars…  et j’en ris encore aujourd’hui…  mais c’est vraiment ça…  là je sais que vous êtes ben crampés à me lire devant votre ordi…  ben quoi…  c’est vrai de vrai…  les gars ont fait de moi la sportive que je suis…  Merci les gars!!!...  au niveau collégial je m’entraînais avec les gars de techniques policières…  c’était à peu près les seuls qui s’entraînaient à cette époque…  on remonte au tout début des années ’90… 

Ensuite, je suis in et out des gyms pour quelques années… comme pas mal de gens… j’ai fait le tour…  arrêter quelques mois…  recommencer…  etc…

Première rencontre significative dans un gym…  hiver 1997-1998 je commence les classes de spinning à Sherbrooke…  au Maxi Club plus précisément…  un gars me dit…  cet été tu viendras faire du vélo de montagne avec nous autres…  tu vas aimer ça…  le temps passe et l’été arrive…  1-2-3 essais…  je tombe en amour avec ce sport…  adieu piste cyclable…  Bromont here I am…  de l’été 1998 à l’été 2003 j’ai pratiqué ce merveilleux sport sur une base plus que régulière…  passe de saison et tout le kit…  la parfaite XC Mountain Bike GIRL…  arrive à la montagne au lever du jour pour grimper la montagne avant l’arrivée des gars de DH (lire down hill)…  une fois c’est pas suffisant pour me rassasier…  alors habituellement 2 et parfois 3 montées…  non, non, pas en chair lift…  power Marly…  ensuite «enjoy the pool» et bronzage au menu…  l’avantage de rouler au même endroit qu’un centre aquatique…  wow, que de beaux souvenirs me reviennent…  

Deuxième rencontre significative…  Gym Drummond automne 2000…  bon je vous épargne le pourquoi du comment je suis allé vivre dans ce coin…  dans ce gym on dirait que tous les entraîneurs font du triathlon…  comme je suis une cycliste et que je suis assez forte…  un d’entre eux me parle de triathlon…  comme ça tout bonnement…  été 2001 je vois de quoi il s’agit pour la première fois…  et voilà que je tombe en amour…  wow, quel dépassement de soi…  natation, vélo et course…  back-à-back…  sans arrêt…  moi aussi je veux faire ça…  seuls problèmes…  assez majeurs tout de même…  je ne nage pas…  et je ne cours pas vraiment (juste un peu comme bien du monde, mais si peu que ça ne doit pas s’appeler courir)…  eeeeee…  on fait quoi quand on est en amour…  on fait des efforts, des sacrifices, on se dépasse…  je ne fais ni une ni deux… automne 2001 je débute les cours de natation…  chanceuse que je suis, pas besoin de faire le niveau 1, car je peux mettre ma tête dans l’eau…  hahaha…  et je nage en petit chien…  progression assez rapide, en janvier 2002 je joins le club des maîtres-nageurs…  je suis dans le couloir « lent », voir même « très lent »…  mais on s’en fou, je nage c’est ça l’important…  au même moment je débute la course…  sur le tapis roulant au gym avec les encouragements des entraîneurs…  comme toute personne qui débute, j’alterne la course et la marche…  jusqu’à pouvoir courir 30 minutes en continu…  et à la fin de fin juin 2002 premier triathlon à Drummondville…  pour en faire 4 à ma 1ère saison…  et comme je suis une excessive…  l’été 2003 environ 10 triathlons…

Petit interlude…  un bébé, puis deux bébés…  le triathlon est trop difficile à réintégrer à ma vie…  je décide de me consacrer à la course…  qui est plus «facile»…  prend moins de temps, moins de place dans un agenda…

[…]

J’ai fait tout plein de rencontres hors-gym qui m’ont fait découvrir le sport…  je n’ai pas parlé du gars qui m’a fait acheter mon 1er vélo de montagne…  vélo avec lequel je me suis pété la gueule à plus d’une reprise…  ni du gars qui fait qu’aujourd’hui j’ai un vélo de montagne double suspension…  ni parlée de la fille qui m’a convertie au vélo de route (ben quoi pas juste les gars qui m’influencent)…  ni du gars à cause de qui j’ai acheté mes premières bottes de marche pour faire de la randonnée pédestre… ou celui avec qui j’ai découvert la raquette à neige…  ou de la fille qui m’a initiée au ski de fond à l’hiver 1997-1998 (oui, oui l’hiver du verglas)…  ni de ma sœur qui a tenté de me faire aimer le roller blade ou le gars qui m’a donné des patins pour Noël…  (je ne désespère pas… un jour j’aurai de l’équilibre)…  ni parlé du gars qui m’a fait faire du kayak de mer en plein milieu du fleuve avec comme point de départ L’Île-aux-Coudres…  

Tout ça pour dire que ceci n’est qu’un bref résumé de ma progression dans l’univers du sport…  car souvent on me demande comment je suis arrivée là!!!  Maintenant vous en savez un peu plus… 

J’ajouterais que près de 4 ans après l’écriture de la première édition de cette chronique...  j’ai découvert le trailrunning…  et oui, je suis également tombé en amour avec ce sport…  probablement un mix naturel de mes antécédents de randonnée pédestre, de course et de vélo de montagne

Et je visite toujours le gym sur une base régulière...



Ma passion pour ces sports m’apporte la santé, tant physique que mentale…  mais également des amitiés insoupçonnées…  des gens que je n’aurais pas rencontrés autrement que dans notre passion commune…

Découvrez votre passion, vivez là….!!!...

Marly the PINK Run’Her :-)
La course pour moi c’est la VIE…  c’est MA vie… :-)


Vous pouvez lire la version originale intitulée tout simplement Marly au gym 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire