mardi 7 avril 2015

L’analyse…

Marly se fait analyser… 

Le Dimanche 29 mars, c’était le jour de vérité...  mon jour de vérité…  le jour de mon analyse biomécanique de course...  à la Maison de la Course…   pas une analyse n’importe comment…  une analyse faite par un kinésiologue…  mon paparazzi était avec moi afin de documenter visuellement ma séance…


Je sais qu'à quelques semaines du Marathon d'Ottawa ce n'est pas le temps de faire de grands changements...  mais je crois que d'être consciente et de porter attention à quelques détails fera certainement une différence...


Retour dans le temps…

Je ne suis pas la fille qui participe à tous les concours  mais il y a quelques semaines un des concours sur FB m’a pas mal interpellé…  une analyse biomécanique de course à la Maison de la Course  rien de moins…  alors je suis les instructions, je «like» la page du Salon de la Weekend Santé et je partage le tout sur ma page…  je n’ai absolument rien à perdre, que je me dis…  tout à gagner  et cette fois-ci c’est le cas de le dire…  j’étais bien contente quand la Dame de la Chambre de Commerce m’a téléphonée pour me dire que j’étais la gagnante de l’analyse de course…  je crois (à sa voix) qu’elle ne savait vraiment pas quel beau cadeau elle venait de me faire…  car quel coureur n’aime pas recevoir un cadeau relié directement à sa passion pour la course  en tout cas moi j’aime ça…

Bref, je suis bien contente d’avoir gagnée cette analyse…  je suis allée la faire par curiosité, avec ouverture d’esprit…  c’est ce que je me disais…  bien honnêtement, je ne ressentais pas vraiment le besoin de faire cette analyse…  mais quand c’est un cadeau, on n’a rien à perdre…  même si parfois je préfère vivre dans le déni et ne pas savoir…

Dans ma tête à moi…  ma perception…  je pensais qu’on faisait surtout une analyse de course quand on avait une blessure…  pour changer notre patron de course, afin de ne plus se blesser…  ou pour passer au minimaliste…  moi, sérieusement j’y allais vraiment plus par curiosité…  et je me disais que c’est certain que je vais apprendre quelques petits trucs que je pourrai appliquer…  je n’ai pas le goût, ni ne ressens le besoin de changer mon patron de course…

Déroulement de la séance…  

Avant même de me faire courir, il m’a posé tout plein de questions, afin de bien connaître mon profil de coureuse…  depuis quand je cours, mes blessures, mon expérience de course, mes objectifs pour la saison, etc…  il prend le temps de bien regarder mes chaussures de course…  elles lui parlent, lui disent comment je cours…  ça ne peut pas mentir…



La course se fait sur un tapis, et il y a deux caméras qui me filment…  il me fait courir une première fois, sans faire un seul commentaire…  il  me laisse courir à mon naturel, sans intervenir…  on regarde ensemble la vidéo…  je suis en mesure de voir moi-même quelques «patern» que j’ai…

C’est la première fois que je me voyais courir…  car pendant l’analyse on est filmé et on se regarde…  il m’explique ma posture  m’explique quelques correctifs simples que je peux apporter et qui feront une grande différence…  on retourne sur le treadmill appliquer la théorie…  tout en filmant…  on regarde à nouveau…  on analyse…  même moi la non-spécialiste je pouvais dire quelques changements que je voyais…  et on retourne à nouveau faire un test de course… 



Il travaille beaucoup en renforcement positif…  au lieu de me sortir une série de choses que je ne fais pas de façon adéquate, optimale…  il me montre ce que je fais de bien…  car tout n’est pas tout croche…  j’apprends donc que je ne suis pas si tant pire que ça…  c’est certain que j’ai des petites choses à améliorer…  et que je vais courir plus économique…  plus fluide…  bon je ne vous expliquerai pas mon cas en détails…  ma force n’est pas là et ce n’est pas le but de ma chronique aujourd’hui…



Il a pris un par un les points importants qu’il voyait à améliorer…  il n’a pas fait de drame, ne m’a pas fait sentir comme une pas bonne…  il m’a expliqué tout simplement, avec des démonstrations, comment améliorer ces points…  simple et efficace

J'ai eu beaucoup de plaisir tout au long de l’analyse...  et ses explications sont vraiment géniales...  il rend ça simple...  et c'est clair que c'est un passionné :-)

Bien entendu il n’y a pas de magie…  pas de changement instantané…  j’ai maintenant quelques exercices de renforcement musculaire…  dans mon cas, plus particulièrement pour renforcer mes muscles ischio et fessier…  et quelques trucs à appliquer dans ma course…  dans mon cas quelques mots clés…  serrer les omoplates…  reculer un brin ma tête…  170 ppm….123123123…  comme un métronome…  mouliner…  lever talon vers les fesses…  lever genou vers l’avant…  voilà la petite chanson que j’entends maintenant dans ma tête en courant…  vous voyez…  rien de bien sorcier…

Bien sûr il est fortement recommandé de faire un suivi…  pour voir si on applique bien les trucs…  et aussi voir où on en est rendu…  c’est certain que je le ferai à l’automne…  dans la saison «morte»…  un bon moment de l’année pour changer des trucs plus importants…  car à quelques semaines du Marathon d’Ottawa je ne peux pas faire de grands changements…

Il ne nous laisse pas partir comme ça sur quelques conseils…  non, non…  en arrivant chez moi j’avais déjà un courriel avec tous mes petits films de course…  oui, oui, je suis une vedette de mes propres vidéos de course…  et en plus, une série de recommandations d’exercices d’étirement et de musculation…  mais pas juste une liste comme ça dont on ne sait plus comment faire, car on a oublié suite à la démo de l’expert…  non, non, on a de petites vidéos nous le démontrant…  et si on a des questions il ne faut pas hésiter de communiquer avec l’expert…  c’est normal de ne pas tout retenir…  et aussi de se poser des questions…

Après quelques jours de mise en pratique…  la technique semble rentrer…  bon ce n’est pas le bon mot à utiliser…  mais je sais que vous me comprenez…  j’ai sérieusement l’impression de courir plus légère…  c’est peut-être juste une impression…  mais c’est peut-être vrai également…  le temps me le dira…  je sais que je ne vais pas tout intégrer à la perfection en quelques sorties…  il y aura des ajustements à faire j’en suis consciente…  Je me suis rendu compte que mes jambes lorsqu’elles sont fatiguées, elles lèvent moins haut derrière…  je dois vraiment renforcer ces muscles…

Comme je le disais…  cette analyse a été effectuée par un spécialiste…  lui il peut bien l’expliquer…  pas moi…  lui il est kinésiologue….  pas moi…  moi, je suis une coureuse passionnée…  je trouvais important de demander à Étienne de la Maison de la Course de nous expliquer en quoi ça consiste cette analyse biomécanique de la course.  Voici donc sa réponse…

La pertinence de l’analyse biomécanique...  
Par : Étienne Guillemette, Kinésiologue
Premièrement, la course à pied semble relativement simple à première vue, mais en réalité, c’est plus complexe que ce que l’on croit. D’où l’importance de ne pas se fier sur Pierre, Jean et Jacques pour modifier quoi que ce soit dans votre façon de courir!  Il est nécessaire de consulter les bons spécialistes et le kinésiologue fait partie de ce groupe. Il est un professionnel de la santé, spécialiste de l’activité physique, qui utilise le mouvement à des fins de prévention, de traitement et de performance. Il saura trouver les bons mots pour vous amener dans la bonne direction, votre direction! OUI, vous pouvez songer à faire analyser votre technique de course même si vous n’êtes pas blessé! N’attendez pas que ça arrive,  vaut mieux prévenir que guérir. Vous êtes des perfectionnistes? Vous voulez débuter et progresser en toute sécurité? Vous voulez améliorer vos performances sur 5k, 10k ,21k ,42k et même les utlras? Vous êtes curieux et voulez faire le point tout simplement, le service d’analyse de la MdlC est la solution.  Que vous soyez débutant, intermédiaire ou avancé, vous trouverez votre compte.
 L’analyse que nous offrons est des plus complètes et la qualité de notre station d’analyse rend l’expérience encore plus agréable et efficace. Elle est d’une durée totale de 1h30. Nous débutons toujours par faire connaissance avec le Questionnaire du coureur afin de mieux connaître votre historique et bien cerner vos objectifs. Nous analysons ensuite la posture en statique et quelques tests seront effectués afin de cerner les faiblesses/instabilités du coureur. Inévitablement, des exercices de renforcements musculaires spécifiques seront proposés en ce sens. Le client passe ensuite sous les projecteurs et caméras pour une première vidéo technique! Nous décortiquons le geste sous tous ses angles (frontale/latérale/postérieur) ciblant à la fois les éléments efficaces et moins efficaces de la technique du coureur. À ce moment bien précis, le kinésiologue outille le client afin qu’il puisse le plus aisément possible accomplir une foulée qui sera plus sécuritaire, dynamique et efficace! Les éléments techniques sont pratiqués et installés un à un, afin d’éviter la surcharge et le découragement! Généralement (selon le niveau du coureur), le temps alloué à la pratique représente 30 à 50% de la durée totale de l’analyse. C’est en forgeant que l’on devient forgeron. Il est important de mentionner que la portion pratique n’est pas une course en continu, mais bien des alternances  de course et de rétroactions. Nos chers clients ne repartent pas les mains vides. Ils auront en leur possession les vidéos « AVANT » et « APRÈS » de leur séance d’analyse, un accès à notre chaîne Maison de la Course sur Dartfish.tv où ils pourront visionner leur exercice de renforcement musculaire / échauffement / étirement / technique de massage/ etc, une fiche récapitulative des éléments techniques pratiqués et bien entendu, une panoplie de trucs et astuces pour augmenter l’efficacité et le plaisir de courir! Il n’y a pas 1001 solutions, pour devenir efficace dans un sport, autant à la course qu’à la nage, il faut s’attarder à la technique. C’est un processus à long terme où la patience est de mise. L’important c’est d’y aller étape par étape et d’établir un bon plan de match. Un pas à la fois. Vouloir tout modifier en même temps n’est pas dans notre philosophie.  Voyez cet enseignement comme un investissement. Un investissement qui rapportera, croyez-moi!

C’est bien beau une analyse de course…  mais ensuite…  ensuite il faut mettre tout ça en pratique.  Le plus difficile pour moi…  faire les exercices d’étirements…  les éducatifs…  les exercices de renforcement musculaire…  je vais devoir me discipliner…  pour ce qui est d’appliquer les conseils à la course, ça va déjà bien…  pas encore parfait…  je dois encore y penser…  surtout quand la fatigue s’installe sur une longue sortie…

Bref je reviens la tête haute de cette analyse…  je ne prendrai pas ma retraite…  et avec quelques points à mettre en pratique, je pourrai améliorer ma foulée…  et être une meilleure coureuse…  surtout que je veux courir encore bien des années…

Je termine en vous disant qu’une analyse biomécanique de course est un beau cadeau à se faire…  ce n’est pas une dépense, c’est un investissement sur sa santé!


Marly the PINK Run’Her :-)

La course pour moi c’est la VIE…  c’est MA vie… :-)

1 commentaire:

  1. Je viens du Saguenay, à quel endroit peux t on faire cette analyse ?

    RépondreSupprimer