lundi 22 février 2016

Spontanée!!

Courir pour le plaisir… courir pour accompagner quelqu’un dans sa course… et non pas dans notre course… c’est une grande différence, ça veut dire s’adapter à son rythme à lui, ne pas prendre les devants.  Respecter sa vitesse, et ses arrêts au besoin, même si nous, nous pourrions courir plus vite.  Ce n’est plus notre course, c’est SA course.  On est là pour l’accompagner, et s’assurer que sa course se fera dans le plaisir, qu’il en gardera un bon souvenir, qu’il y apprendra quelque chose.  L’encourager, mais sans exagérer… lui parler, mais pas trop non plus.  Lui laisser ressentir les bienfaits de la course, se retrouver seul avec soi-même, réfléchir!  N’oubliez pas : «Running is cheaper and better than therapy».

Après la course, revenir sur les moments forts, sur ce qui a bien fonctionné. Lui faire un rappel de quelques valeurs importantes… lui expliquer qu’il s’est respecté lors de cette course, en marchant à quelques occasions le temps de reprendre son souffle… et surtout la persévérance dont il a fait preuve, en complétant son 5km.



Voilà ce que j’ai vécu ce dimanche au Demi-Marathon des Glaces à Ange-Gardien en accompagnant mon fils Alexandre qui a 11ans sur SON 5km à lui.





Moi qu’est-ce que cette course m’a apporté…???…  beaucoup… dont certaines choses que je n’arrive pas à mettre des mots dessus...  Je me sentais zen, relaxe tout au long de la course.  Je sais que ça fait la différence pour lui que je sois à ses côtés, que ce soit lui qui mène la course… sa course!



Avant d’arriver dans les derniers mètres je lui ai demandé s’il voulait franchir la ligne d’arrivée seul ou s’il voulait que je la franchisse en même temps que lui.  C’était important pour moi de savoir, car c’était sa course à lui, et non pas la mienne.





Cette médaille l’accompagnera lors des jours plus difficiles, il pourra repenser à ces moments magiques.




La course c’est bon à tout âge et ça nous apporte beaucoup au plan psychologique, beaucoup plus qu’on ne le pense.  Et que dire des bienfaits physiques.  Et cela peut importe l’âge!!

Et que dire de mon mini Charles-Olivier 8-1/2ans qui court plus vite que l’éclair.  Je ne crois pas que je pourrais le suivre sur son 1km… il rentre ça autour de 4min… il a fait une superbe 5e position.  Je sais que le chrono ce n’est pas ça l’important, mais pour lui ça fait toute la différence.  Lors de la course je retrouve un petit gars différent.  Il est sérieux et concentré, et tu vois qu’il prend ça à cœur, qu’il donne le meilleur de lui-même.  Avec le temps il apprendra à le transposer dans la vie de tous les jours!  Concentration, détermination, focus.

Courir une course officielle hier, m’a redonné le goût de courir… je sais, ça peut vous paraître un peu bizarre, car je n’ai pas cessé de courir… diminué un peu de la mi-octobre au début janvier, mais jamais cessé de courir… j’ai de la difficulté à l’expliquer, mais ce matin j’avais juste le goût de courir… et comme par hasard, mon inspiration qui avait fait défaut dernièrement, me revient… je laisse mes doigts courir sur le clavier… j’y vais de façon spontanée comme ça me vient, j’essaie de ne pas contrôler ce qui en sort, d’être le plus fidèle à mon sentiment présentement.

Ce que j’aime le plus des événements de courses…  voir les gens, jaser avec eux… ça m’apporte beaucoup plus qu’un chrono.  Partager, échanger, se motiver, se donner une petite tape sur dans le dos, prendre des selfies, rigoler!

Tellement que je n’ai pas eu la chance de voir toutes les personnes que j’aurais aimées, car il faut bien prendre le départ de la course… on manque de temps!

Courir pour le plaisir… c’est aussi transmettre ce plaisir… c’est courir pour autre chose que pour le chrono… c’est courir pour autre chose que pour l’accomplissement de soi… juste courir et sourire, croiser les autres coureurs et les encourager… juste courir avec son cœur d’enfant!  

Un kilomètre à la fois...  et je poursuis mon chemin, en inspirant sur mon passage. 

Marly ;-) 
La course pour moi c'est laVIE...  c'est MA vie ...:-)

1 commentaire:

  1. C'est beau de transmettre ta passion à ton fils ! Bravo ;-)

    RépondreSupprimer