mardi 19 août 2014

Une fois n’est pas coutume…

Premier DNF à vie…  Did Not Finish…  pour les néophytes de la course à pied…

Mais avant  de vous raconter l’aventure du 35km du XC de la Vallée  bref retour en arrière…

Vendredi...  on arrive tôt dans la Vallée-Bras-du-Nord  question de faire un petit WarmUp de notre w/e de training...  12km de TrailRunning...  point de départ…  l'accueil Shanahan  direction la Chute Delaney….  mais comme nous sommes des «chasseurs de point de vue»  nous n’avons pas résisté à monter jusqu’au point de vue de la Yourte...  il y avait de la bouette... les roches et les racines étaient glissantes  mais tout de même moins pire que ce à quoi je m’attendais…  je savais qu’il était tombé plus de 90mm de pluie dans les derniers jours  on s’attendait donc au fait que notre course de samedi serait sur le thème de la bouette...



 

Bien contente de trouver un ti-flag ROSE...
ce sera la couleur à suivre samedi...

La Chute Delaney...  le débit est fort...
signe de la pluie abondate des derniers jours...


 
Chassseuse de point de vue...!!!...

Vous voyez la Yourte...
 oui, oui le point blanc là-bas...
 

 
Mes réflexions avant le XC…
C’est la 3e année que je vais au XC de la Vallée  plusieurs se souviendront de la vidéo de mon Trans-Vallée de 2012  alors que je participais à LA course mythique du XC de la Vallée  10km de nuit le vendredi, 35km le samedi et un 21km en final le dimanche…  Alors que l’an dernier, en 2013, je participais seulement au 10km de nuit et au 21km du dimanche…

Cette année j’avais fait le choix d’y courir «seulement» le 35km qui dans les faits est un 38k avec 1455m de D+  c’est-à-dire de dénivelé positif…  ce qui veut dire que ça monte et monte encore et encore…  simple comme ça à décrire…  et que dire du niveau technique de cette course…  il est des plus relevé...
En m’inscrivant à cette course je me suis dit : je ne «race» pas...  je le fais en training pour l'uthc 65km qui est 4 semaines après…  car c’est lui mon objectif ultime cette année...  mais...  car il y a toujours un mais...  j'aimerais beaucoup battre mon 7h20 de 2012...  lire c'est mon objectif...  lire ce n'est que partie remise...  passez GO et réclamez votre revange...

J’avais décidé de jumeler cette course avec des trainings plus «easy» le vendredi et le dimanche...  question de faire un autre gros w/e de training avant l’uthc65...

Qq jours avant notre départ Dame Nature est déjà très négative...  voir pessimiste face aux prévisions météo...  elle fait une pratique générale de sa fonction «automne»...  temps gris et pluvieux...  et plus que frisquet...  je dirais «frette»....  surtout considérant que nous sommes à la mi-août...  j’essaie de ne pas trop y penser…  «positive thinking»…
Mais…  car il y a toujours un mais…  je sais que camping et pluie n'égal pas joie...  surtout pour la poule de luxe que je suis…  rien n’égal une bonne douche et un bon lit…  et que dire d’un bon café au réveil…  et je sais également…  que pluie égale bouette en TrailRunning...  et que bouette et Trail technique n'égal pas ma force...  mais jusque-là ça va encore…
 

Samedi matin…
Prendre ou non le départ…

Dans la colonne des bonnes raisons pour ne pas prendre le départ ce matin-là, j’en trouvais à la tonne dans ma tête…  je me les fabriquais au fur et à la mesure…  au besoin…  une vraie machine à défaites pour ne pas prendre le départ…  et peu à peu j’ai auto-détruit mes «ne pas prendre le départ» et j’ai trouvé les arguments nécessaires pour me faire prendre le départ…  en voici qq zuns…  ceux qui me reviennent en mémoire…  car à 5h50 am je ne prenais pas du tout le départ de la course…  ce fût d’ailleurs mes premiers mots au réveil…
Ma première défaite…  la pluie (le déluge à mon réveil) et le froid (environ 10c)…  donc le risque d’hypothermie  je l’ai détruite avec…  Marly porte des manches longues et ta tuque  et dans un ziploc cache ton coupe-vent, des bas secs et des ti-gants  et bien entendu la couverture de survie  le sac d’hydratation ce n’est pas pour rien…

Ma deuxième défaire tout aussi bonne à mes yeux…  je ne veux pas me blesser  ça va être vraiment plus glissant…  je peux déraper et me la «pêter» solide  défaite détruite par…  va un peu plus lentement  c’est une course…  mais ce n’est pas une course…;-)
Oui, mais…  en 2012 me rendre au «cut off» du 3e ravito à 26km m’avait pris 5h  c’est donc impossible dans les conditions de bouette extrême de réussir…  ouin pi…  tu peux toujours essayer…  qui n’essaie rien n’a rien

Je n’y arriverai pas…  car tout ça mit ensemble ça fait peur…  oui, mais…  ils ne montent pas l’Everest en une seule journée  ils y vont par étape  je ferai pareil…  première étape le ravito 1…  ainsi de suite…
Et finalement…  mes défaites sont anéanties par la petite phrase magique du Club de Trail deBromont est venu me hanter…  «Rien n’arrête un trailrunneur»  et c’est bien vrai…!!!...

 
Mes réflexions après le XC…  car oui, oui je l’ai fait…!!!...
Certains l’ont lu sur FB dès ma sortie du bois…

38km du XC de la Vallée...  DNF (Did Not Finish)...  je n'ai pas fait le temps de «cut off» au 26e km...  je devais entrer en 5h...  mais j'ai fait 5h20...  je suis tout de même très fière de ne pas avoir un DNS (Did Not Start)...  car bien honnêtement à mon réveil ce matin c'était le déluge et je ne voulais pas prendre le départ...!!!...
Sérieusement, jusqu’au deuxième ravito  qui est au 19e km je croyais encore possible de réussir le «cut off»…  je me sens vraiment plus forte que lors de ma dernière visite dans ce sentier en 2012…  mais les marécages (lire bouette jusqu’aux genoux par endroits) ont eu raison de ma détermination et de ma grande volonté à réussir  si ça n'avait pas été du «cut off« je continuais...  mes jambes étaient encore «top shape»...  ben «top shape» comme après 26km…

Mon «mental toughness» va être pas mal sollicité dans cette course...  et je peux dire qu’il est pas mal fort…  je suis vraiment confiante pour l’uthc65 qui sera 4 semaines après…


Fière Ambassadrice UTHC

Alors maintenant vous le savez tous
Rien n'arrête un Trailrunner... Rien n'arrête un Trailrunner... Rien n'arrête un Trailrunner...

En espérant vous avoir donné le goût de TOUJOURS prendre le départ 


After le XC…



Tu sais que tu t'entraînes pour un Ultra...  quand...  le lendemain d'un 26km de Trail...  ben tu fais une «Recup Run» de 13km dans les sentiers du Mont-St-Bruno..!!!..  

 
 
 
XC de la Vallée…  je reviendrai…  
 

Marly the PINK Run’Her :-)
La course pour moi c’est la VIE…  c’est MA vie… :-)
 

Constat du w/e…  je me considère de plus en plus comme une coureuse de longue distance... d'endurance...
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire