lundi 15 octobre 2012

X-Trail Orford… version 2.0…

Et voilà…  après 5 semaines avec presque pas de Trail…  seulement deux « long run » d’environ 20k…  une à Bromont et une à St-Bruno…  mais ne pensez pas que je n’ai rien fait…   d’la route et d’la route…  des km et des km…   je vous l’ai dit je suis « back on the road »  j’avais ce grand besoin de me retrouver sur l’asphalte…  passez du temps avec mes premières amours, les km d’asphalte…  passez du temps avec moi-même, juste sortir et courir, ne pas avoir à me concentrer…  car en Trail il faut se concentrer sur le parcours…  une roche, une branche dans le front ou une racine est si vite arrivée…  j’en sais qqchose…
Orford c’est là où je suis tombée en amour…  en amour avec le TrailRunning  le 10k du X-Trail Orford 2011 a été mon baptême de la bouette…  et depuis je ne peux plus m’en passer….  « I can’t live without »
J’avais vraiment, mais vraiment très hâte de me retrouver dans le bois…  dans la montagne…  dans MA montagne…  Orford, c’est mon petit coin d’origine…  oui, oui je viens de ce merveilleux coin…  entre Lacs et Montagnes…  à quelques heures/jours de prendre le départ je me sentais comme à la veille d’une « date »…  je me demandais comment ça allait se passer nos retrouvailles, comment j’allais réagir dans la Trail, j’en avais des papillons  lol…  Marly arrête un peu, on va croire que tu es vraiment en amour avec la course….  qu’il y a juste ça dans ta vie…  « no more comments :-P »




Avant le départ
de cette nouvelle aventure
Dans ma préparation avant le départ…  je devais choisir mon ti-kit de course… maintenant, je ne me casse plus la tête avec ça…  « on race day » je porte du ROSE…  pas du rose pâle…  non, non…  du ROSE FLASH…  je suis tellement identifiée à cette couleur, que c’est devenu un moyen de me reconnaître…  il faut également préparer le CamelBack…  planifier qq collations, gels, jujubes…  la règle en TrailRunning c’est l’autonomie…  oui, il y a des ravitos sur le parcours, mais je préfère avoir mes affaires à moi…  l’avantage de prendre de l’expérience, tu sais ce dont tu as besoin, c’est plus rapide de se préparer…  moi stressant…  mais tout aussi excitant…!!!...
Oufffff….  me lever qq minutes avant 5am pour être à Orford à 7h15 = Check…  sentir l’effervescence et l’excitation à la remise des dossards = Priceless…  retrouver des amis, prendre des photos, se préparer…  sentir que, ben c’est là maintenant…  profiter du moment présent… Marvelous…








C'est un départ...

Avant le départ certains Trailers parlent de stratégie…  et toi tu vas le faire en combien de temps Marly???....  aucune idée…  ben pas tout à fait aucune idée…  une petite idée tout de même…  je suis en fin de saison et mon corps me le rappel pas mal de ce temps-ci…  et aussi,  je l’ai fait à qq reprises en training ce super parcours, alors je sais un peu à quoi m’attendre…  mais avec l’adrénaline de la course, ce n’est pas comme en training…  je me dis que ça va me prendre entre 3h30 et 3h59…  c’est psychologique, je ne dis pas 4h…  mais bien honnêtement, j’espérais grandement le faire en 3h30  pourquoi…  tout simplement question de me dépasser moi-même, donner mon max…  mon max à moi!!
I did it :-D
Je le dis souvent, je ne fais pas du TrailRunning pour le chrono, mais je dois avouer que je suis très fière de mon 3h33 sur ce 21k qui était en fait un 23k…  pour ce qui est de mon classement, ben je ne passerai pas à l’histoire encore une fois…  en résumé je suis 20e de 26 dans ma catégorie, 38e femme sur 49 et 195e sur 231 participants au total…



La bonne condition des sentiers a grandement aidé…  l’absence de pluie par rapport à l’an passé a rendu le parcours moins « bouetteux »…  donc moins glissant….  eeee…  mais pas assez moins glissant pour ne pas me tordre une cheville à environ 800m du départ…  oui, oui, dès l’entrée dans le sentier…  et vlan ma cheville gauche qui se revire…  oucccchhhhhh… *&%(&?$*&)…  ost** de ta**, etc….  j’arrête qq minutes…  je reprends en marchant…  et oui je reprends la course, c’est évident puisque je l’ai terminée…  je reste sur mes gardes…  mais pas assez…  je la revire au 8e km…  pourquoi pas, tant qu’à faire mal…  Marly et ses aventures vous direz…  incapable de se tenir debout…  lol…  je préfère en rire…  mais ce n’était pas tout…  en entrant dans le sentier de l’escalier du nord…  tout juste après le 2e ravito…  qq mètres après le 12ekm…  je me plante dans la Trail en pleine face  le genou gauche direct sur une belle grosse roche…  résultat mon genou est d’un beau bleu aujourd’hui….  le sentier des Crêtes se déroule sans trop de problèmes…  sauf vers la fin où je descends un bout sur le derrière…  et que dire de mon dernier 800m où dans une remontée mes deux adducteurs (muscles à l’intérieur des cuisses) ont décidée d’un commun accord d’avoir une crampe en parfaite synchro…  résultat mes jambes ont bloquées et paf en pleine face dans la bouette…  ben quoi, c’est aussi ça le TrailRunning…  il y a toujours qqchose à raconter…
Stratégie de course
sur la ligne de départ...
WoW….  quel plaisir c’était de retrouver les amis TrailRunners en ce samedi matin ensoleillé et frisquet…  Dame Nature était vraiment de notre côté  merci madame, grâce à vous c’était encore plus agréable…  la vue sur les Crêtes, tout simplement exceptionnelle…  le reflet du soleil sur les merveilleuses couleurs automnales, « just perfect »…  bon ok, j’ai pris qq instants pour regarder…  oui, oui, c’était une course….  mais je fais ça avant tout pour le plaisir…
Je viens de le dire…  je fais du TrailRunning pour le plaisir et j’en ai encore eu la preuve…  à 4 dodos de l’événement j’avais cette réflexion…  tsé la nuit où il y a eu un tremblement de terre à minuit-19…  ben comme j’arrivais pas à re-dodo…  mon cerveau y spinnait…  et je me disais que je n’étais pas ben ben stressée, comme ce serait le cas à la veille d’un marathon sur route…  et pourtant le chrono est presque le même, puisque le niveau de difficulté y est exponentiel….  j’avais hâte, tout comme avant un marathon, mais il n’y avait pas le même stress que j’ai au moment de prendre le départ d’un 42,2km de route…  pourquoi???...  I don’t know, pas savoir…  peut-être tout simplement car je n’associe pas la Trail à la performance, comme c’est le cas avec la Route…

What’s next Marly….
eeeeeee….  c’est toujours la question qu’on me pose  pour ce qui est des courses officielles en TrailRunning c’est terminé pour la saison 2012…  le X-Trail Orford venait conclure une saison assez exceptionnel, particulièrement marquée par mon aventure du TransVallée au XC de la Vallée en août dernier…  je vais encore courir en Trail d’ici la fin 2012, mais en training simplement…
Si ma cheville revient rapidement, ce qui va dans la bonne direction aujourd’hui…  hé bien je vais prendre le départ du demi-marathon de Magog le 28 octobre prochain…  «  Why not » que je me dis…  je n’ai fait aucun training spécifique afin de faire un demi-marathon sur route et en côtes de surcroit…  mais je me dis que mes plus de 2200km de course sur Route & Trail qui sont dans mes jambes me serviront…  que je fais encore pas mal de distance (genre des sorties de plus de 20km)…  pi de toute façon je le fais pour le plaisir  le plaisir de courir avant tout…  le plaisir d’être de la première édition de cet événement…  pour le plaisir that’s it…  plaisir comme dans fun…  et comme dans « Girl just wanna have fun :-) »

I’m a Runner…  a PINK Run’Her!!!
Marly :-)

1 commentaire:

  1. Quel beau récit! Ça me rappel le feeling de courir en trail. Je reviendrai à mes sources bientôt!
    Au plaisir de se croiser sur un petit sentier entre deux roches ou une branche!

    RépondreSupprimer