mardi 20 décembre 2011

Marly et la fin de l’année 2011…

Depuis qq jours j’ai le goût d’écrire…  sur quoi…  ce n’est pas clair dans ma tête…  c’est souvent comme ça d’ailleurs que je commence la rédaction de mes chroniques…  j’écris…  je me laisse aller…  j’y vais avec l’inspiration du moment…  sans vraiment de structure…

Écrire me fait du bien…  me libère l’esprit…  me permet de réfléchir…  et on dit également que les écrits restent et les paroles s’envolent!!!  L’écriture m’amène sur des chemins que je ne croyais pas explorer…  m’amène à des conclusions que je n’aurais pas crues arriver…

Et je ne fais que la publication de ce qui est…  disons…  publiable...  et qui touche ma vie sportive et/ou sociable… très rarement personnelle…  .;-)

L’année 2011 va bientôt tirer sa révérence…  c’est l’heure des bilans…  le temps de prendre nos résolutions…  de faire notre planification pour la nouvelle année…  mais que me réservera 2012…  je me le demande bien…  j’aimerais bien avoir une boule de cristal…

Car si j’avais eu une petite idée de mon année 2011…  je ne l’aurais pas planifié de la même façon…

2011…  l’année des courses manquées…  j’ai manqué le 30k Around the Bay à Hamilton en mars…  le demi-marathon de Québec au début mai…  et plus récemment le demi-marathon d’Oka…  le tout à cause de blessures…  faire son inscription, se préparer à la course et ne pas prendre le départ…  ce n’est pas facile… mais c’est souvent la meilleure décision à prendre en cas de doute…

2011…  l’année de la nouveauté…  le TrailRunning…  c’est ma découverte sportive de l’année…  ça remet en question certains choix à faire pour l’année qui vient…  car…  comme dans tout nouvel amour…  je veux lui consacrer du temps…  de l’énergie…

2011…  l’année d’un grand réseau d’amis…  l’année de « Courir avec les amis FB :-) »…  WoW…  le nombre de belles rencontres faites cette année est incalculable…  des gens que je vois dans les courses…  d’autres lors des training… mais qquns (qui se reconnaîtrons) qui font maintenant partie de mon groupe d’amis…  et d’autres que je vois moins souvent, mais qui sont tout aussi proche…  ce n’est pas toujours le nombre de rencontres qui compte, mais la qualité de celles-ci…  j’ai eu qq coup de foudre amical!!!!

J’ai rencontré des gens de passion, des gens de cœur… des gens déterminés comme j’en ai rarement vu…  des gens qui ont surmonté des épreuves de la vie…  des survivants…  des gens qui se sont donné une deuxième vie…   des gens dont la vie à changé en cours de route… d’autres qui la changeront…

Nous sommes là pour la course en premier…  mais bien d’autres choses nous rassemble…  c’est devenu plus fort que la course…  celle-ci n’a été qu’un prétexte pour nous rassembler…  car sinon certains d’entre nous ne se seraient jamais rencontré…  nos chemins ne ce seraient pas croisés…

Je me rends compte que je viens de partir dans une direction que je ne croyais pas aborder ici aujourd’hui….  quand je dis que j’écris comme ça me vient…  je pars de qqchose et ça me mène ailleurs…


La nouvelle année…

C’est l’heure de préparer la nouvelle année…  je viens de le dire… je n’ai pas de boule de cristal…  alors je ne sais pas ce que me réserve 2012…  je sais ce que j’aimerais…  mais je ne contrôle pas tout…

Voilà, entre autres, pourquoi il me semble si difficile de me faire un plan pour mes courses et mes training…  car je ne sais pas ce que me réserve la prochaine année…  ce que j’ai le goût de faire aujourd’hui…  d’accomplir…  de réaliser…  ce n’est pas certain que c’est ce dont j’aurai encore le goût de faire à ce moment-là…

Le fait de me faire un plan me place dans la situation qui m’empêche de faire des folies…  d’avoir des coups de tête…  d’être impulsive et de triper au max…  faire un plan pour le défaire et le refaire tout le temps ça me fait chier… n’ayons pas peur des mots…  « That’s it that’s all »…  je ne suis pas bonne dans les plans…  je m’entraîne selon une certaine logique…  selon les grands principes de course…  c’est-à-dire que je fais ma « long run » hebdomadaire à chaque w/e en augmentant graduellement ma distance et en respectant une vitesse plutôt lente (à tout le moins plus lente que mon pace marathon)…  ensuite je fais des intervalles le mardi soir avec le Club de Course du mont-St-Bruno (j’ai déjà hâte au 1er mardi d’avril)…  je fais également un « tempo run » avec un pace se rapprochant de ma prochaine compé…  et bien entendu je fais des côtes (à tout le moins le Mt-Royal un samedi sur deux… et qq sorties au MT-St-Bruno)…  et qq sorties par pur plaisir…  juste pour courir… pcq j’aime ça tout simplement…  ça, c’est pour mon training sur route..  car depuis la fin de l’été je fais des training de TrailRunning…  aussi…

Pas facile non plus de mixer ma passion pour la course et mon Mari (lire ici Marinoni… la marque de mon vélo de route)…  parfois je me demande si je suis une cycliste qui fait de la course ou une coureuse qui fait du vélo…  je suis bi…  j’adore les deux…  selon le temps disponible…  selon le goût du jour….  selon les propositions de sorties…  pour l’hiver je deviens une spinneuse professionnelle… je fais tellement de cours de spinning…  je n’aurai pas peur de l’arrivée du printemps et des premières sorties avec mon Mari…

Ainsi à l’approche de la nouvelle année je ne trouve pas ça facile de faire des choix…  finalement, je ne trouve jamais ça facile de choisir…  je suis une ambivalente de nature...  et si je ne faisais pas le bon choix…  je dois aussi avouer que j’ai peur qu’une blessure vienne encore scraper mon marathon d’Ottawa…  cette idée plane au dessus de ma tête, tel un fantôme…  ça fait que j’ai peur de me lancer dans cette aventure…  ça me fait hésiter…  si au moins je pouvais attendre à la dernière minute pour faire mon inscription…  mais non, la décision finale doit être prise bientôt…  car il faut que je commence le vrai training marathon…  et aussi ça vient sold out assez rapidement…

Une autre chose pas facile…  inclure le TrailRunning…  car je suis « Still in love » avec ce nouveau sport dans ma vie…  même que je dois avouer être assez heureuse du manque de neige présentement…  car j’ai pas mal plus le goût d’aller courir dans le bois que d’aller y faire de la raquette ou du ski de fond…

Je dois donc trouver un juste milieu entre mon amour de la vitesse que je retrouve sur la route... et mon amour de la liberté que me procure la Trail…

Finalement, je me rends bien compte que je réfléchis tout haut ce matin…  vous voyez devant quel dilemme je me retrouve…

Marly :-)

3 commentaires:

  1. Souvent écrire nous éclaire. J'aime beaucoup tes beaux mots.

    Bonne fin d'année 2011 et bonne année 2012

    RépondreSupprimer
  2. Un choix difficile pour une amoureuse du sport. Tu es une femme de dépassement et de défi. Tu carbure a l'adrenaline et tu m'inspire. J'ai besoin de toi dans mon quotidien. De ton énergie, ta fougue, ton rire et plus encore. Je suis heureuse de faire partit de ta vie depuis maintenant 4 ans. Je t'aime plus que tu saura trouver des solutions a tout tes heureux problème. Pour ma part, je te dis de suivre ton coeur et surtout ton corp. C'est malheureusement lui qui mène. Et fait tout ce qui est en ton possible pour ne pas regreter et ne jamais dire j'aurais dû...
    Je t'aime
    ton amie et partenaire de spin
    gen

    RépondreSupprimer
  3. Je suis exactement dans sur le même dilemme que toi... essayer de marier trail et duathlon...et souvent, lorsqu'on se mari, il faut faire des concessions ;)

    Bonne chance dans tout, et une bonne année 2012 en espérant vous revoir au courant de celle-ci!

    RépondreSupprimer