jeudi 17 septembre 2015

Courir pour le plaisir... dans la nuit!!!


J'ai fait la «Night Race» vendredi le 11 septembre dernier...  c'était dans le Vieux-Port de Montréal... un 5km, qui ne donne pas 5km... mais plutôt 4.9km... mais ce n'est vraiment pas grave... je participais à cette course par pur plaisir tout simplement...  mais bien honnêtement, après quelques minutes de course...  j'ai décidée de pousser...  pour voir...  juste pour voir...  et savoir...  savoir où j'en suis moi, en terme de vitesse.  Je ne fais pas de training de vitesse depuis quelques années... bref depuis 2012, où j'ai plongée dans le monde de l'ultra marathon.  Mais, j'ai comme objectif d'en refaire des petites vites, et elles seront de plus en plus vite ;-) ...  alors pour ce premier test, je suis vraiment contente de voir que je peux tout de même tenir 5:27, je m'attendais à plus lent un peu... Happy Girl Run Happy :-D

C'est rare que je parle de vitesse sur mon blogue, car ce n'est pas pour le chrono que je cours...  mais je dois avouer…  je dois me confesser que dans mon plan 2016, la vitesse...  ma vitesse à moi, par rapport à moi...  va s'améliorer...  au début j'avais écrite devrait s'améliorer, mais comme je vais travailler en ce sens, elle va s'améliorer.  Pourquoi…???...  la question c’est plutôt pour qui…???...  tout simplement pour moi...  pour revivre l'adrénaline de courir plus vite, le plaisir et la fierté de m'améliorer moi par rapport à moi…  pour vivre l'adrénaline du dépassement de soi.  Depuis les dernières années je vie tout ça, mais par la distance...  en faire plus, toujours plus était pas mal ma devise!  Je n'abandonne pas l'ultra, ni mon rêve du 80km...  il est toujours là dans ma tête.  Mais je vais prendre un petit tournant



Au moment de faire mon inscription pour la Nigth Race de Montréal, j'avais fait le choix du 10km...  j'ai comme l'habitude de toujours m'inscrire à la plus longue distance offerte...  mais courir le soir pour moi, ce n'est pas trop ma tasse de thé...  je suis une coureuse matinale, ultra-matinale...  donc en arrivant sur le site, bien à l'avance...  j'avais plus ou moins le goût de courir. Je décide donc de changer mon 10km pour le 5km. Ma première raison, c'est que le lendemain matin je fais une longue sortie de 30km planifiée avec une amie. Et que ma priorité à 4 semaines du Bromont Ultra doit se trouver là. Chaque chose en son temps. L'organisation a procédé à mon changement sans sourciller, ni poser de questions... j'adore!

Sur la ligne de départ je ne sais toujours pas quelle sera ma stratégie...  je voulais me placer vers l'arrière du peloton... mais je ne sais pas trop pourquoi, ni comment, mais en placotant je me suis retrouvée pas mal au premier rang...  donc à 20h30 tapant preuve Suuton à l'appui... le départ est donné. Je pars mollo, dans le pas mal devant du peloton tout de même. À peine 400m plus tard je me sens bien, je me sens à MA place et prends LA décision... ouvrir la machine, MA machine. Je décide de tester ce que j'ai en dedans. Je n'ai pas fait ça depuis des années. À la fin de 2011, suite à des blessures sur la route, je me suis convertie en fille d'endurance en laissant ici pas mal tomber les entraînements par intervalles.... alors de la vitesse mon corps ne connait plus ça. Je dis souvent que j'ai une seule vitesse... la mienne à moi au moment présent. Celle que je trouve là.

Je disais donc...  1-2-3 GO!!!!!! le signal de départ est donné...  même devant les premiers mètres sont assez relaxe...  et après le premier virage certains ouvrent la machine...  et me voilà envahie par le désir de voir...  voir de quoi moi je suis capable ce soir-là...  voir combien de temps je peux tenir accoté au fond comme on dit...  il est où maintenant mon max...  moi la fille qui ne fait pas d'intervalles...  moi qui court strictement en endurance depuis des mois et des années même....

Le premier km je me dit que je ne pourrai pas tenir...  mais ce n'est pas long que j'entre comme dans une zone de confort (pas si confortable)...  une zone où l'adrénaline est à son apogée... une zone que je n'avais pas visitée depuis des lunes...  j'ai fait mon 5km accoté au fond...  vider la tank comme on dit...  tout donné ce que j'avais moi, tout au fond de moi...  pour moi seulement, pas pour épater la galerie, pas pour Pierre Jean Jacques...   tout simplement pour le plaisir de me dépasser moi!!!!

Maintenant je sais où j'en suis en terme de vitesse...  et de là j'ai maintenant une mesure, et je pourrai voir au printemps ce que les intervalles hivernales vont avoir donné.

Car j'ai déjà pas mal identifié mes objectifs pour 2016...  oui, oui, je sais 2015 n'est pas terminée...  pas du tout terminée...  il me reste le 55km du Bromont Ultra à affronter que j'aurais envie de dire, mais je dirais plutôt à vivre!

Je suis fière d'avoir osé ouvrir ma machine. D'avoir changé ma distance. D'être sortie de ma zone de confort.

Je sais maintenant où je me situe moi par rapport à moi. Je sais où je veux aller. Me reste à travailler fort. Ça c'est mon projet hivernal ;)

Suivre mon instinct, mon feeling a été payant!


Marly the PINK Run’Her :-)
La course pour moi c’est la VIE…  c’est MA vie… :-)


P.S. Ne vous inquiétez pas...  c'était 100% dans le plaisir...  preuve à l'appuie!!

Fannie arrache mes poils de bras....

 
Tattoo time ;-)
Je m'amuse avant le départ ;-)


2 athlètes RUN HAPPY :-D

TRIO Brooks :-D

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire